09/07/2021

DSC09744.JPG

UN SCHEMA DIRECTEUR DES AMENAGEMENTS CYCLABLES POUR DEVELOPPER LA PRATIQUE DU VELO EN FLANDRE INTERIEURE

La CCFI a délibéré afin d’exercer la compétence « Mobilité » le 16 mars 2021. Les mobilités actives occupent une place majeure dans l’exercice de cette compétence et se retranscrivent notamment au travers de l’élaboration d’un schéma directeur des aménagements cyclables approuvé en Conseil communautaire ce 6 juillet. 
 
Ce schéma directeur servira de document- cadre de la politique cyclable et stratégique pour les 5 à 10 années à venir. Le schéma directeur renvoie vers des cartographies territoriales, il comprend les itinéraires cyclables à fort potentiel de report modal en faveur du vélo.
 
La phase de concertation avec les élus a permis l’émergence d’une centaine d’axes potentiels. Un travail de priorisation de ces différents itinéraires a permis de définir ce qui relevait de l’intérêt communautaire et de l’intérêt supra-communal, à savoir la définition des axes au plus fort potentiel de report modal.

Cette priorisation s’effectuera selon les critères suivants :

-        Les contributions des élus lors des ateliers,
-        Les densités de population sur le territoire,
-        Les flux de mobilité des jeunes de la CCFI, 
-        La localisation des pôles générateurs de flux identifiés sur le territoire, y compris les zones d’activités économiques et les pôles d’emplois,
-        Les pôles d’intermodalités et les liaisons vers l’extérieur du territoire, 
-        La corrélation des axes avec le schéma départemental cyclable.

Ainsi, le réseau communautaire identifié par le schéma cyclable représente 125 km de voiries considérées comme étant les plus propices au report modal. La CCFI interviendra en financement sur tous les axes qu'ils soient communautaires, supra- communaux ou locaux. Chaque année, les élus décideront les axes sur lesquels l’intercommunalité interviendra l'année suivante et y alloueront un budget dédié.

carte_vélo.jpg

Cette cartographie identifie le réseau cyclable d’intérêt communautaire. Deux niveaux complémentaires font l’objet d’une hiérarchisation :
-        Le réseau d’intérêt supra-communal, c’est-à-dire les axes ayant fait l’objet d’une contribution lors des ateliers de concertation et reliant des plus ou moins grandes centralités sur deux communes au minimum. Ces deux communes peuvent ne pas être toutes deux sur le territoire de la CCFI.
-        Le réseau d’intérêt local, c’est-à-dire les axes cyclables ne faisant pas partie du réseau communautaire ou du réseau supra-communal.
 
Le schéma directeur des aménagements cyclables s'inscrit dans l'impulsion donnée par le territoire au développement de l'usage du vélo et en faveur de la promotion d'une culture de vélo. Il va permettre l'accompagnement dans la définition d'une programmation pluriannuelle d'investissements cyclables, la définition du maillage des itinéraires cyclables de la CCFI ponctuellement connecté aux territoires voisins ainsi que les préconisations sur un ensemble d'actions complémentaires portant sur le stationnement ou les services vélos.